Le Fil du Temps – 1000 et une passions

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'Les peintres prearaphaelites et l’art victorien 3eme pa'

La peinture victorienne et le style Preraphaelite (Troisième partie)

Posté : 12 octobre, 2010 @ 1:30 dans Les peintres prearaphaelites et l'art victorien 3eme pa | 8 commentaires »

Voir la première partie ICI  - – - -Voir la seconde partie  ICI 

Dans cette troisième partie, je vous invite à découvrir 2 Artiste-peintres :

  1. James-Jacques-Joseph TISSOT (1836-1902)

  2. Sophie G. ANDERSON (1823-1903)

Oeuvres de Jacques-Joseph TISSOT, dit James Tissot (1836-1902)

Jacques Joseph Tissot  est un peintre et graveur français né à Nantes le 15 octobre 1836, et mort à Chenecey-Buillon le 8 août 1902.

Initialement, il étudie à l’école des Beaux-Arts de Paris sous la direction d’Ingres, Hippolyte Flandrin et Louis Lamothe. Appartenant plutôt au groupe des peintres néo-classiques,  il est associé  au mouvement préraphaélite.

Les Peintures de début de Tissot sont principalement historiques, et fortement influencées par l’école hollandaise. Dans sa jeunesse, Il a cotoyé les impressionnistes et menait une vie assez banale. Cela a été totalement modifié par la guerre franco-prussienne de 1870. Après la défaite française  dans cette guerre et la chute subséquente de la commune de Paris,  en 1871 Tissot décide d’aller vivre à Londres. Cette démarche devait causer des problèmes considérables dans sa vie, et il dut trouver rapidement un moyen pour gagner de l’argent. Tissot a commencé, donc, par peindre des scènes de la société de Londres et des activités sociales, y compris le célèbre « trop précoce », ses peintures eurent pratiquement un succès instantané avec le public, mais pas avec les critiques. 

Cliquez sur les images  pour agrandir

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Too early (Trop précoce) – 1873 – Huile sur toile – James TISSOT

Tissot aimait beaucoup  le port de Londres et la Tamise. Ses peintures avec le fleuve comme arrière-plan ont une athmosphère évocatrice. On peut presque sentir l’odeur de la fumée et entendre les cris des dockers et des bateliers.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

The Thames (La Tamise)  - Huile sur toile – 1876 – James TISSOT

Mais le succcès de Tissot à Londres a suscité beaucoup de jalousie parmi ses collègues impressionnistes en France, où il a été considéré comme un personnage très mineur. Les principales critiques étaient que ses peintures étaient seulement des photographies peintes, et étaient vulgaires.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Portrait of Mrs N.(Kathleen Newton) 1876 – Gravure et pointe sèche – James TISSOT

En 1876, il rencontre Kathleen Newton. Cette dernière avait épousé un officier de l’armée française en Inde. Ayant entretenu une relation adultère avec un autre homme, elle rentre en disgrâce, jugée infréquentable par la société de cette époque. Elle devient la maîtresse de Tissot et emménage dans son domicile de Londres.C’est un changement radical pour son style de vie, car le peintre est devenu un personnage populaire socialement. Kathleen Newton devient la muse de Tissot et paraît dans bon nombre de ses peintures.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Kathleen Newton dans un fauteuil - Huile sur toile – 1878 – James  TISSOT

En 1882, Kathleen Newton meurt à l’âge de vingt huit ans. Tissot ne s’est jamais remis de cette tragédie et revient à Paris. Sa maison de Londres a été vendue à Sir Lawrence Alma-Tadema. Par la suite Tissot consacre le reste de sa vie à peindre des scènes religieuses. Il a visité le moyen-orient plus d’une fois pour trouver les véritables origines pour ses tableaux religieux. En fin de vie  Tissot s’intéresse de plus en plus au spiritisme, une vogue de l’époque et bien entendu sa motivation pour cet intérêt n’est pas un mystère.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Self-Portrait – Gouache sur soie – 1898 – J. TISSOT

Ces dernières années, des collectionneurs japonais et américains ont fait augmenter la valeur des oeuvres de Tissot, mais les critiques restent encore hostiles.

NOTA : Après avoir visité la galerie des oeuvres de James TISSOT, il serait intéressant pour moi d’avoir vos commentaires sur le travail de cet artiste,  si vous avez aimé ou pas ses peintures, etc… Merci d’avance à tous(tes) ceux et celles qui voudront bien participer.

Sources :  Documentation,  Photographies et images oeuvres : Partiellement de :  Photo rmn (Réunion des Musées Nationaux),  Wilkipédia,   Victorian Web,   Repro-Tableaux,  A.R.C (Art Renewal Center Museum),  Encyclopédie de l’Agora - Les images publiées sont des reproductions photographiques  fidèles d’une œuvre d’art originale en deux dimensions. L’œuvre d’art elle-même est dans le  domaine public  pour la raison suivante : Son copyright a expiré. Ceci est valable aux États-Unis d’Amérique, en Australie, ainsi que dans l’Union Européenne et dans les pays où le copyright  a une durée de vie de 70 ans ou moins après la mort de l’auteur.

Découvrez les oeuvres de James Jacques Joseph TISSOT: Cliquez sur l’image pour visionner  la galerie contenant + de 100 de ses oeuvres. Vous pourrez télécharger les images, les afficher dans différentes tailles, (de 240 à 1024 pixels);  Il suffira de cliquer sur l’image de votre choix et ensuite sur la loupe pour zoomer et choisir le format d’affichage; Enfin vous aurez la possibilité de laisser un commentaire, expliquant par exemple quelle oeuvre vous préférez, ou laisser une critique (bonne ou mauvaise) bref,  exprimez-vous! Bonne visite…

Fichier hébergé par Archive-Host.com

The apparition – Huile sur toile – 1885 – James TISSOT

********** 

Oeuvres de Sophie Gengembre Anderson  (1823-1903)

Sophie Anderson est née en 1823 à Paris, décédée en 1903 à Falmouth, Angleterre. 

Cette artiste  a peint de nombreux portraits réalistes. Elle aimait dessiner les enfants, et incrustait souvent dans ses œuvres de petits animaux tel que chatons, oiseaux ou papillons. Sophie Anderson est une des rares artistes femme ayant  rencontré  beaucoup de succès à cette époque.

Fille de l’architecte parisien Charles A.C. Gengembre et d’une mère née en Angleterre,   elle étudia le portrait avec le Baron Von Steuben à Paris. À la révolution de 1848  elle émigra aux Etats-Unis où elle se maria avec un artiste britannique, Walter Anderson. En 1854, elle partit exposer ses œuvres en Angleterre à la Royal Academy pendant un an. Son travail a été classé dans le mouvement Préraphaélite. 

Je tenais à vous faire découvrir cette artiste-peintre, que beaucoup ne connaissent pas, ce qui est dommage, car il faut absolument « s’arrêter un moment » devant ses protraits d’une beauté et d’un réalisme surprenants.

Découvrez les oeuvres de Sophie Gengembre Anderson: Cliquez sur l’image pour visionner  la galerie contenant 22 de ses oeuvres. Vous pourrez télécharger les images, les afficher dans différentes tailles, (de 240 à 1024 pixels);  Il suffira de cliquer sur l’image de votre choix et ensuite sur la loupe pour zoomer et choisir le format d’affichage; Enfin vous aurez la possibilité de laisser un commentaire, expliquant par exemple quelle oeuvre vous préférez, ou laisser une critique (bonne ou mauvaise) bref,  exprimez-vous! Bonne visite…

Fichier hébergé par Archive-Host.com

The Turtle Dove (La Colombe Tortue) – Sophie Anderson

Sources :  Documentation,  Photographies et images oeuvres : Partiellement de :    Wilkipédia,   A.R.C (Art Renewal Center Museum),  Encyclopédie de l’Agora - Les images publiées sont des reproductions photographiques  fidèles d’une œuvre d’art originale en deux dimensions. L’œuvre d’art elle-même est dans le  domaine public  pour la raison suivante : Son copyright a expiré. Ceci est valable aux États-Unis d’Amérique, en Australie, ainsi que dans l’Union Européenne et dans les pays où le copyright  a une durée de vie de 70 ans ou moins après la mort de l’auteur.

**********

Oeuvres de John BRETT (1831-1902)

John BRETT  est un peintre britannique, né en 1831 près de Reigate et décédé en 1902. Il est associé  au mouvement Préraphaélite…. Lire la suite sur La peinture victorienne et le style Préraphaélite (Quatrième partie)

 

In lack of inspiration? |
"La Blanchisserie" |
bustina1007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les lapinous
| renunikodas
| dourweber